• Maisons du monde, couleurs et décors de l'habitat traditionnel

     

    Des explications instructives,un livre magnifique, très graphique, des façades du monde entier qui donnent envie de jouer avec la disposition des portes et fenêtres, les matières, les motifs répétitifs et colorés! C'est pour l'enseignant une belle source d'inspiration pour imaginer des activités graphiques liées à l'architecture et pour les élèves une ouverture vers des esthétiques inhabituelles, attrayantes et accessibles!

     

    Quatrième de couverture:

    Ce nouvel ouvrage de Jean-Philippe et Dominique Lenclos explore l'étonnante diversité des décors de façade et poursuit la recherche que ces auteurs ont engagée depuis les années 1960 sur la « géographie de la couleur » dans l'habitat vernaculaire. L'ornementation de la façade prend des aspects très différents d'un lieu à l'autre, d'un pays à l'autre, selon les matériaux employés, la morphologie architecturale et les goûts des habitants, qui expriment leur savoir-faire et leur créativité, mais aussi leur identité, sur les murs de leur maison. La plupart des décors naissent spontanément de l'utilisation des matériaux disponibles sur place et de leur mise en œuvre spécifique. La terre humide se prête aisément à toutes sortes d'incisions, de dessins, de motifs en relief, d'incrustations et, quand elle est sèche, au revêtement d'enduits ou de peintures de couleur. Le bois est sculpté, découpé ou peint. La brique et la pierre enrichissent les façades des nuances de leurs teintes et de leurs textures, ainsi que du dessin de leur assemblage. Enfin, la céramique peut donner lieu à de savantes compositions colorées, abstraites ou figuratives.

    Ces décors sont le fruit d'une tradition, d'une époque, d'une mode, d'une conjoncture sociale, historique, économique ou politique ; ils font partie d'un rituel religieux, ils illustrent une profession. Toujours, ils traduisent la culture bien particulière d'un groupe humain. À travers une quinzaine d'études en Europe (Suisse, Allemagne, Belgique, France, Grèce, Portugal) et dans le reste du monde (Indonésie, Niger, Égypte, Tunisie, Yémen, Inde, États-Unis, Afrique du Sud), les façades des maisons expriment de façon pas toujours spectaculaire, mais toujours significative, et avec une diversité surprenante, la créativité de l'homme, son besoin instinctif de personnaliser et d'embellir, même de façon modeste, son environnement immédiat.

    Ces études, datées, constituent un état des lieux à un moment donné de l'histoire d'une communauté villageoise, d'une ethnie ou d'un peuple, sur le patrimoine chromatique, artisanal et artistique de son habitat quotidien. En ce sens, elles font œuvre de mémoire. En effet, les décors de façade, comme les palettes chromatiques, sont sujets à évolution, voire même à disparition totale. Pourtant, ils constituent non seulement un véritable trésor de formes, de dessins, de couleurs et de symboles qu'il convient de faire vivre en tant qu'éléments précieux du patrimoine architectural et culturel mondial, mais aussi une inépuisable source d'inspiration pour tous les métiers d'art." source

    Bouton

     Facebook Google Plus


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :